En 1945, Geneviève intégre les Beaux Arts et travaille avec Laplace, Chancrin, Peloux, Lapandery... Ses nouveaux amis sont Robert Duran, Suzette Mézie, François Barbier dit «friquet», Louise Hornung, Truphémus, Fusaro, Avoscan et bien d’autres. Elle termine ses études en travaillant chez un fabricant de statues religieuses où elle apprend le modelage et le moulage. Elle est diplômée en juin 1951 et obtient le prix Chenavard. Ci-dessus « FRESQUE AUX 12 », bas relief.

 

 

Cliquez sur les images pour les agrandir
© 2020 Geneviève BOHMER     Mentions légales    Contact